Notre besoin de consolation…

Afin d’honorer la mémoire de Stig Dagerman et de son chef d’oeuvre : « Notre besoin de consolation est impossible à rassasier » disponible ici, l’idée est venue de réaliser une couverture de livre et une affiche dans le cadre d’une réédition fictive.
De ce court texte, j’ai extrait une phrase qui m’a permis de réaliser ce visuel :  » […] la dépression est une poupée russe et, dans la dernière poupée, se trouvent un couteau […] «